Partager sur FB Me contacter
Papa et chômeur Mon expérience jusqu'ici …
Journal
Chômeur à la maison

Chômeur à la maison… comment s’organiser?

Article #6 dans Journal
Publié le 22 janvier 2020

Et voilà! Après une fin de contrat difficile auprès de mon ancien employeur, me voilà enfin, officiellement "au chômage". Bienvenue en 2020, et bonne année!

Bon, comment s'est passé la transition entre "actif" et "chômeur à la maison"? A dire vrai, cela ne s'est pas forcément très bien passé, avec une période marquée par la maladie. Le corps s'est-il "enfin" relâché après 8 années à ne (presque) pas tomber malade? Ou bien est-ce psychologique, voir psycho-somatique? Aucune idée, mais je vais mieux, c'est le principal.

Papa et chômeur à la maison: comment cela se passe?

Mais revenons au coeur du sujet. C'est un nouveau chapitre qui commence et qui nécessite... des ajustements, et une certaine organisation. Cela semble plutôt paradoxal: de l'organisation pour rester chez soi à... ne rien faire? Et bien, l'idée étant de ne pas se laisser abattre, justement, je m'organiser pour réussir à négocier positivement tous ces changements, je met des projets en place, j'installe une petite routine qui me permet:

  • D'amener ma fille à l'école et d'aller la recherche. De toute cette histoire de chômage, ce point-là reste le plus agréable.
  • De faire des recherches d'emplois et candidatures: entre obligations vis à vis du chômage, espoirs d'être engagé, déceptions de n'avoir aucune nouvelle d'éventuels futurs employeurs, ce n'est pas toujours facile il faut l'avouer. Car oui, même si la recherche de job ne prend, au final, pas énormément de temps (quelques heures par semaine), c'est psychologiquement lourd à vivre...
  • De gérer des projets personnels: par exemple ce blog, mais aussi d'autres projets que j'essaye de mettre en route.
  • De ne pas se laisser aller, de faire quelques courses ou d'aider mon épouse à la maison.

S'adapter à cette nouvelle vie

Cette petite organisation ne constitue, objectivement, pas un "réel défi". Car oui, chômeur à la maison laisse du temps libre. La difficulté ne réside pas réellement dans l'organisation, mais plutôt dans l'adaptation à cette nouvelle vie, et dans le fait de conserver sa positivité, ce qui n'est pas idéal tous les jours...

Car oui, du temps libre, il y en a... jeux vidéos, séries télévisées, livres, j'ai du temps. Mais, très paradoxalement, je ne peux m'empêcher de me sentir "coupable" de profiter de ces moments. Ne devrais-je pas plutôt rechercher du travail? Ranger la maison? Mettre en place des projets personnels, brefs, faire avancer les choses? Mais à la culpabilité s'ajoute autre chose: le manque d'énergie, le manque de motivation, essentiellement nourrit par des refus répétés d'entreprises (lorsque celles-ci daignent vous répondre)...

On garde le cap

Bref, être chômeur à la maison n'est pas "facile" à vivre au quotidien... et ce n'est que le début! Mais je crois qu'il faut garder le cap, redresser la tête, et profiter des bons moments qui s'offrent à nous sans oublier de se focaliser sur le positif? Je n'ai pas été engagé? C'est vrai, mais j'ai eu un entretien, ce qui prouve que mon dossier peut plaire... Une réponse négative? Et bien, à quelque part ce n'est pas si mal, le job n'était finalement pas idéal...

A chacun je crois de trouver sa propre lanterne pour se guider. Moi, j'ai la chance d'en avoir deux: mon épouse, et ma fille. La première me seconde, m'encourage et me soutient, et la seconde... est ravie d'avoir son papa pour l'amener à l'école et jouer avec elle. Et ça, ce n'est pas si mal... non?

Derniers commentaires

A propos de moi

A propos du blog papa chômeur

Jeune papa de 38 ans, passionné par les technologies de l'internet, et désireux de partager son expérience sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *